Bourses d’études de la Banque Mondiale 2023-2024

BOURSES D’ÉTUDES DE LA BANQUE MONDIALE 2023-2024

La banque mondiale vient de lancer son premier appel à candidature à son programme de bourses de master pour les étudiants de certains pays en développement pour l’année universitaire 2023-2024.

Le programme de bourses de la banque mondiale offre à financer des étudiants internationaux voulant continuer leurs études dans un des 35 programmes participants dans des universités aux États-Unis, en Europe, en Océanie et au Japon et dans des domaines clés du développement.

 

Les bourses d’études de la banque mondiale sont organisées conjointement avec le Japon. Le programme est sous forme de deux appels à candidatures : le premier appel de 16 janvier au 28 février 2023 et le second de 27 mars au 26 mai 2023.

Les candidats au programme de bourses de la banque mondiale devraient avoir au préalable une offre d’admission inconditionnelle à l’un des programmes participants.

 

À PROPOS LES BOURSES DE LA BANQUE MONDIALE

 

NIVEAU : Master.

DATE LIMITE (Fenêtre 1) : du 16 janvier au 28 février 2023.

DATE LIMITE (Fenêtre 2) : du 27 mars au 26 mai 2023.

FINANCEMENT : Totalement financées (Voyage + Frais de scolarité et Visa + Allocation…)

PAYS HÔTE : Au choix du candidat (USA, France, Japon…)

 

PAYS ÉLIGIBLE AUX BOURSES DE LA BANQUE MONDIALE

 

Sont éligibles aux bourses de la banque mondiale, pour les deux fenêtres de candidatures, pour l’année universitaire 2022-2023, les pays suivants :

 

Afrique :

Algérie, Angola, BéninBurkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, République centrafricaine, Tchad, Comores, CongoRD CongoCôte d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Érythrée, Eswatini, Éthiopie, Gambie, Ghana, Grenade, Guinée, Guinée-Bissau, Guyane, Haïti, Kenya, Kiribati, Lesotho, Libéria, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Îles Marshall, Mauritanie, Micronésie, MarocMozambiqueNigerNigeria, Papouasie-Nouvelle-GuinéRwanda, Samoa São, Tomé et Principe, Sénégal, Sierra Leone, Iles Salomon, Somalie, Sud Soudan, Sainte-Lucie, Saint-Vincent, Soudan, TanzanieTogo, Tonga, Tunisie, Tuvalu, Ouganda, Zambie, Zimbabwe.

 

Asie :

Afghanistan, Arménie, Azerbaïdjan, Bangladesh, Bhoutan, Cambodge, Fidji, Honduras, Iraq, Inde, Indonésie, Liban, Myanmar, Maldives, Mongolie, Népal, Palestine, Pakistan, Philippines, République arabe syrienne, République kirghize, Tadjikistan, Timor-Leste, Ouzbékistan, Sri Lanka, Vanuatu, Vietnam, Yémen.

 

Europe :

Ukraine, Kosovo.

 

Amérique :

Belize, Bolivie, Dominique, El Salvador, Nicaragua, Venezuela.

 

AVANTAGES DES BOURSES DE LA BANQUE MONDIALE

 

Les bourses de la Banque Mondiale offrent au récipiendaire les bénéfices suivants :

  • Frais de voyage aller-retour en avion entre son pays d’origine et l’université d’accueil.

  • Une allocation de voyage de 500 $ US pour chaque voyage.

  • Exemption des frais de scolarité.

  • Couverture médicale de base.

  • L’hébergement sur les campus.

  • Une allocation mensuelle dont le montant varie selon le pays d’accueil.

 

PROGRAMMES DE MASTER ÉLIGIBLES

 

Vous devriez déposer une demande séparée à l’un des programmes de master suivants sur le site officiel de l’université concernée. Vous devriez être admis pour être considéré pour la bourse

Pour la première fenêtre de candidature (du 16 janvier au 28 février 2023.) : seules, les universités et les programmes suivants sont éligibles aux bourses de la banque mondiale.

 

1. UNIVERSITÉ NATIONALE AUSTRALIENNE (AUSTRALIE)

Master de politique publique

2. UNIVERSITÉ BRANDEIS (ÉTATS-UNIS)

3. COLUMBIA – ÉCOLE DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET PUBLIQUES (ÉTATS-UNIS)

4. EERASMUS UNIVERSITÉ ROTTERDAM-IHS (PAYS-BAS)

5. HARVARD – ÉCOLE DE GOUVERNEMENT KENNEDY (ÉTATS-UNIS)

6. INSTITUT IHE DE DELFT (PAYS-BAS)

7. KEIO UNIVERSITÉ (JAPON)

8. École d’économie de Londres (Royaume-Uni)

9. INSTITUT NATIONAL SUPÉRIEUR D’ÉTUDES POLITIQUES (JAPON)

10. SAITAMA UNIVERSITÉ (JAPON)

11. SOAS UNIVERSITÉ DE LONDRES (ROYAUME-UNI)

12. UNIVERSITÉ DE STANFORD (ÉTATS-UNIS)

13. UNIVERSITÉ CLERMONT-AUVERGNE – FERDI (FRANCE)

14. UNIVERSITÉ DE LEEDS (ROYAUME-UNI)

15. UNIVERSITÉ D’OXFORD (ROYAUME-UNI)

16. UNIVERSITÉ DE SUSSEX (ROYAUME-UNI)

17. UNIVERSITÉ DE TOKYO (JAPON)

18. UNIVERSITÉ DE TSUKUBA (JAPON)

19. UNIVERSITÉ NATIONALE DE YOKOHAMA (JAPON)

CRITÈRE D’ÉLIGIBILITÉ

 

Pour être considéré aux bourses conjointes de la Banque mondiale et le Japon, le candidat doit répondre aux critères d’éligibilité suivants :

  • Être ressortissant d’un pays membre de la Banque mondiale (liste ci-dessus).

  • Ne pas avoir la double nationalité d’un pays développé.

  • Ne pas être un personnel de la Banque mondiale et ne pas être un proche parent ;

  • Détenir un diplôme de premier cycle (ou un diplôme universitaire équivalent) obtenu au moins trois ans avant la date limite de candidature.

  • Avoir au moins trois ans d’emploi rémunéré lié au développementLa seule exception à ce critère concerne les ressortissants de pays en développement qui figure sur la liste des États fragiles et en conflit (voir liste ci-dessous). Dans ces cas exceptionnels, il sera considéré les opportunités d’emploi limitées dans les pays énumérés.

  • À la date limite de demande de bourse ou avant, ont été admis sans condition à l’un des programmes de master participants (liste ci-dessous) et situés en dehors du pays de citoyenneté ainsi que du pays de résidence du demandeur.

Sont considérés des États fragiles et en conflit, les pays suivants (et donc exempté du point (5) des critères d’éligibilités) : Afghanistan, Burkina FasoBurundiCameroun, République centrafricaine, Tchad, Comores, CongoRD Congo, Érythrée, Gambie, La Guinée-Bissau, Haïti, Irak, Kiribati, Kosovo, République démocratique populaire lao, Liban, Libéria, Libye, Mali, Iles Marshall, Micronésie, Mozambique, Myanmar, NigerNigeria, Nouvelle-Guinée, Les îles Salomon, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Syrie, Timor-Leste, Tuvalu, Venezuela, Palestine, Yémen, Zimbabwe.

Le candidat doit avoir un diplôme ou un travail lié à l’un des domaines suivants :

  • Finance, compétitivité et innovation.

  • Gouvernance.

  • Macroéconomie, commerce et investissement.

  • Réduction de la pauvreté et équité / prospérité partagée.

  • Éducation.

  • Santé, nutrition et population.

  • Protection sociale et emploi.

  • Agriculture et alimentation.

  • Changement climatique.

  • Environnement et ressources naturelles.

  • Social, urbain, rural et résilience.

  • L’eau.

  • Énergie et extractifs.

  • Infrastructure.

  • Développement dans un contexte de fragilité, de conflit et de violence.

PROCÉDURE DE CANDIDATURE AUX BOURSES DE LA BANQUE MONDIALE

 

Selon l’université et le programme que vous désirez, vous choisissez de participer soit à la première fenêtre de candidature du 16 janvier au 28 février 2023, soit à la seconde fenêtre qui sera du 27 mars au 26 mai 2023.

 

Les instructions et les exigences pour soumettre une candidature, les critères d’éligibilité ainsi que le processus de sélection sont fournis dans le guide de candidature ainsi que les FAQ. Si la réponse à votre question ne se trouve pas dans la FAQ ou dans les présentes Directives, vous pouvez soumettre votre demande en anglais ou en français par courrier électronique à : Scholarshipapplicants@worldbank.org.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *